Saint Nicolas

Saint Nicolas est né à la fin du IIIieme siècle (vers 270) à Patara, en Lycie (sud de l'actuelle Turquie). Il serait décédé un 6 décembre en 345.
Il est également connu sous le nom de saint Nicolas de Myre ou de saint Nicolas de Bari. C'est un saint populaire à l'origine du personnage du Père Noël.

Les parents de saint Nicolas comptaient parmi les plus marquant, et les plus fervents de la communauté Chrétienne. Le père de Nicolas se nommait Epiphaneus et sa mère Jeanne. Dès les premières heures de sa vie, l'enfant que dieu avait donné à ces pieux époux montra par des signes évidents sa prédestination: quand on le baptisa aussitôt né, il se dressa début, de lui-même, pour recevoir l'eau sainte. Il ne prit le sein de sa mère qu'une fois les mercredis et les vendredis, et seulement à l'heure fixé par la règle canonique.

Sa vie est remplie d'anecdotes souvent représentées dans l'iconographie religieuse : ainsi, apprenant qu'un père n'a pas de quoi fournir une dot de mariage à ses trois jeunes filles, Nicolas jette de l'argent dans leurs bas qu'elles avaient mis à sécher sur la cheminée. Grâce à lui, le père peut assurer le mariage de ses trois jeunes filles. Il ressuscite aussi trois enfants qui, étant allés glaner aux champs, avaient été tués et découpés par un boucher. Il sauve également de la tempête un bateau portant une cargaison de blé pour la ville de Myre.

Sa commémoration chrétienne le 6 décembre (le 6 décembre julien pour la majeure partie des orthodoxes) est une fête très populaire dans bien des pays du monde. À la Saint Nicolas, la tradition veut que les enfants, qui durant toute l'année, furent sages se voient donner du pain d'épice (remplacé aujourd'hui par du chocolat).

Parce qu'il était patron des enfants, sa fête est l'occasion de leur faire des cadeaux. Saint Nicolas est devenu ainsi le prototype du Père Noël. La chanson populaire " ils étaient trois petits enfants " raconte à sa façon sa légende. La coutume du cadeau discrètement offert la nuit fut d'abord pratiquée le jour de la Saint Nicolas (6 décembre), puis repoussée au 25 décembre.

23/06/2008, 08h42