Les Actes des Apôtres

ACTES DES APOTRES
L'" Actes des Apôtres " est le cinquième livre du Nouveau Testament.

Seconde partie d'un ouvrage historique, dédicacé à Théophile, dont l'Évangile selon saint Luc constitue le premier volume, les Actes sont le récit du développement de l'Église chrétienne sous l'impulsion du Saint-Esprit. Le Saint-Esprit est un élément si important dans les Actes que le livre est parfois appelé Évangile de l'Esprit.

SON AUTEUR
Les spécialistes s'accordent pour attribuer la paternité des Actes des Apôtres à Luc. Mais, du fait que le livre ne portait à l'origine ni titre ni nom d'auteur, l'identité de cette personne est loin d'être claire. Dès le IIe siècle, l'ouvrage fut attribué à saint Luc, compagnon de saint Paul.
Des recherches récentes donnent à penser que l'auteur avait en fait seulement à sa disposition un journal de voyage tenu par un compagnon de saint Paul. L'auteur pourrait par conséquent avoir été l'un des nombreux premiers chrétiens connus par la suite uniquement à travers leurs nombreux écrits anonymes. Par souci de simplicité, les spécialistes continuent à désigner Luc comme auteur de l'ouvrage.

LA REDACTION
Certains des écrits (Actes, XVI, 10-17 ; XX, 5 ; XXI, 18 ; XXVII, 1 ; XXVIII, 16) désignent l'auteur comme l'un de ceux qui voyageaient avec Paul, mais l'exécution de Paul n'est pas mentionnée et il n'est fait aucune allusion à ses lettres. Certains spécialistes en ont déduit que le livre avait été écrit avant la mort de Paul (v. 61) et avant que ses lettres ne soient rassemblées au début du IIe siècle. Mais parce que les " Actes " étaient destinés à servir de second volume, ils doivent être au moins légèrement postérieurs à l'Évangile selon saint Luc, lui-même, de manière presque certaine, postérieur à celui de Marc. Si bien que les deux volumes de Luc sont parfois datés des deux dernières décennies du Ier siècle.

CONTENU
Avec un début reprenant la fin de l'Évangile selon saint Luc, les Actes racontent l'histoire de la naissance de l'Église à Jérusalem (chap. I-V); le martyre d'Étienne et la conversion de Paul (chap. VI-IX) ; la révélation à Pierre de l'intention de Dieu d'inclure les gentils (païens) dans l'Église (chap. X-XII) ; la mission de Paul (chap. XIII-XIX) ; le dernier voyage de Paul à Jérusalem (chap. XX-XXI) ; son arrestation, son emprisonnement, son procès à Jérusalem et à Césarée (chap. XXI-XXVI) ; et enfin son voyage en Italie et son internement dans une prison romaine où il attend le jugement devant César (chap. XXVII-XXVIII).
Les événements décrits dans le livre ont pour toile de fond l'expansion de l'Église, depuis sa fondation à Jérusalem jusqu'à Rome, à travers l'Empire.
Couvrant une trentaine d'années, le récit donne un aperçu de l'Église chrétienne juive en Palestine, sous la direction de Pierre et de Jacques ; mais il est surtout axé sur le développement extraordinaire de la mission auprès des gentils, assurée par Paul, qui est ainsi le premier " héros " sur le plan humain. Les nombreux discours des personnages les plus marquants méritent une attention spéciale. Celui de Paul devant l'Aréopage d'Athènes (chap. XVII) pourrait avoir été destiné par Luc à servir de modèle pour prêcher l'Évangile aux païens.

Les principaux personnages du récit
L'Apôtre Pierre
Barnabé (Barnabbas)
Jacques le Juste, dit le frère du Seigneur
Luc
Paul

Sommaire :
Prologue (1, 11)
I. L'Eglise de Jérusalem (chapitres 1 à 5)
II. Les premières missions (chapitres 6 à 12)
III. La mission de Barnabé et de Paul. Le concile de Jérusalem (chapitres 13 à 15)
IV. Les missions de Paul (chapitres 15 à 19)
V. La fin des missions. Le prisonnier du Christ (chapitres 19, 21 à 28)
VI. Début de la séparation entre le judaïsme et le christianisme

14/07/2008, 06h37